Lycée Gaspard Monge – La Chauviniere

Lycée Polyvalent – Nantes

Pays de la Loire
Sélectionner une page

Capital Filles

Le dispositif Capital Fille au lycée Monge La Chauvinière.

Favoriser la réussite des lycéennes dans le supérieur, élargir leur horizon professionnel et les sensibiliser aux métiers techniques, tels sont les objectifs du programme « Capital filles », présenté le 8 octobre dernier aux élèves filles de terminales STL et STI2D du lycée Monge-Chauvinière à Nantes.

Créé en 2011, « Capital filles » est déployé aujourd’hui dans 20 académies dont celle de Nantes depuis 2 ans. Le programme est mis en œuvre actuellement au sein des lycées Carcouët, Camus et Monge-Chauvinière à Nantes. Il repose sur le partenariat avec des entreprises telles que Vinci, Airbus, Orange, Alcatel-Lucent, L’Oréal, Société Générale qui ont la volonté commune d’instaurer davantage de mixité hommes – femmes dans leur entreprise où les métiers techniques sont très présents et traditionnellement masculins.

Le programme « Capital Filles » s’appuie sur le principe d’un binôme entre une femme salariée dans l’une des entreprises partenaires et une élève de terminale volontaire. Pendant un an, marraine et filleule échangent autour de conseils pratiques (préparation d’un CV ou d’un entretien d’embauche) et professionnels (découverte du monde de l’entreprise, partage du réseau professionnel). La marraine apporte à la jeune fille qu’elle accompagne, un regard sur ses projets et ses réflexions professionnelles. C’est un point de vue complémentaire de celui de la famille ou des enseignants du lycée, qui peut nourrir et enrichir la réflexion de sa filleule et ses choix d’orientation.

« C’est l’envie de rencontrer des jeunes et d’échanger avec eux sur les parcours et les formations qui m’a motivée à devenir marraine », témoigne une professionnelle présente à cette rencontre. « Je suis la seule femme dans une équipe de 20 salariés » poursuit une autre marraine « et je voudrais témoigner du fait que les métiers techniques sont des métiers où les femmes peuvent aussi s’épanouir ».

Une main tendue de l’entreprise vers les jeunes
Le programme « Capital filles » repose sur une dynamique de solidarité, de transmission et de partage entre les générations ainsi qu’entre les deux univers que sont l’école et le monde de l’entreprise, en créant des passerelles et en facilitant l’insertion et la réussite professionnelles des jeunes filles accompagnées.

Après une présentation du dispositif dans les trois lycées concernés, les élèves auront jusqu’à la fin du mois d’octobre pour se porter volontaires et bénéficier du suivi d’une marraine. Une fois les binômes constitués, les échanges entre filleules et marraines se dérouleront tout au long de l’année et seront largement rythmés par les différentes étapes des vœux sur « admission Post-Bac » qui jalonne l’année des élèves de terminale. Par la suite, il est rare que les binômes ne gardent pas le contact !

http://www.capitalfilles.fr/